ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Farrago éditions 
 
 
Rubriques

Liens

 Home

À paraître en octobre 2004

Henry James 
 
Deux livres inédits en français
 
 
« Je veux laisser une multitude de tableaux de mon époque, en projetant mon petit cadre circulaire sur autant de points différents que possible, et en visant le nombre autant que la qualité, afin que ce nombre puisse posséder une certaine valeur d'observation et de témoignage. » (Lettre de James à Stevenson.) 
 
Né à New York en 1843, Henry James est le grand romancier américain de la fin du XIXe siècle. Partagé entre les États-Unis et l’Europe, où il choisit de se fixer, il a laissé une œuvre importante (romans et nouvelles). Peintre subtil de son époque, ambitieux d’embrasser la vie contemporaine dans sa pluralité, il a créé une œuvre très moderne qui tente de rendre tous les points de vue de la réalité, comme en témoignent tous ses textes, romans, nouvelles, mais aussi autobiographie, voyages et théâtre. 
 
Voyages en Amérique 
 
 
ISBN : 2-84490-153-0 144 pages – 16 euro
 
 
En sept tableaux, Henry James livre une vision très personnelle des États-Unis à travers deux voyages entrepris en 1870 et 1871. En visite sur les lacs du Vermont, dans les stations à la mode, il y décrit une nature encore sauvage, riche, dense et grandiose, et évoque en ombre contrastée l’atmosphère de ces lieux mondains ou se rassemblent les « gens biens ». Ces textes américains semblent compter parmi les derniers exemples de voyage « romantique », avant que les touristes modernes n’aient pris d’assaut les sites historiques et les lieux de pèlerinages littéraires. Sans céder à un passéisme simpliste, ces impressions du Nouveau Monde traduisent bien le tiraillement à l’œuvre dans l’écriture du romancier entre son enthousiasme pour la jeune démocratie et sa fascination pour l’héritage culturel de la Vieille Europe. 
Écrits à l’origine pour le magazine The Nation et jamais publiés en langue française, ces textes composent une suite cohérente où l’on retrouve la poésie de James, son art de la description par touches subtiles. Ce qui ne l’empêche pas de se livrer parfois à quelque critique féroce et ironique de ses contemporains. 
 
 
 
Impressions anglaises 
 
 
ISBN : 2-84490-152-2 208 pages – 16 euro
 
 
Recueil de textes sur la Grande-Bretagne et la première guerre mondiale. Les neufs chapitres qui le composent ont été publiés dans des revues anglaises ou américaines, comme The New York Times Magazine, The Times Literary Supplement ou encore The Nation
Le livre s’ouvre sur plusieurs descriptions et impressions d’une Angleterre riche et oisive, avec ses lieux à la mode que la bonne société envahit ou déserte selon les saisons. On y retrouve des images et couleurs chères au romancier et que le lecteur assidu de James pourra reconnaître dans tel roman ou telle nouvelle. 
Mais c’est la seconde partie du livre, avec ses écrits rédigés au début de la Première Guerre mondiale, qui offre l’aspect le plus inédit. Images de guerre et de souffrance, souvenirs ravivés de la guerre de Sécession, évocation d’un cataclysme humain. 
Ces textes de Henry James n’étaient pas, à l’origine, destinés à être rassemblés puisque les premiers datent des années 1870 et les suivants de 1915, mais ils concernent tous l’Angleterre, ce pays que le romancier aima au point d’en prendre la nationalité en signe de protestation contre la neutralité américaine au début de la première guerre mondiale. James est mort à Londres en 1916. 
 
 

(c) Farrago - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 1.06.2005
- Déjà 15039 visites sur ce site!